fbpx


Picto configurateur Areltherme

Chauffage

Les chaudières

Le choix de votre chaudière dépend principalement de 4 éléments : le besoin en eau chaude sanitaire (ECS) et type de production d’eau, la taille de votre logement, l’installation en place (convecteurs ou plancher chauffant) et les contraintes du bâtiment.

Au cœur du système de chauffage central, la chaudière comporte deux éléments principaux : le brûleur, qui consume l’énergie, et le corps de chauffe, où circule l’eau qui, une fois chauffée, se répand dans les convecteurs pour diffuser la chaleur.

En fonction de l’espace dont vous disposez, vous choisirez une chaudière murale ou au sol. La chaudière murale au gaz de ville ou sur citerne, est forcément moins encombrante et convient bien à un appartement ou à une petite maison. Elle peut avoir une production d’eau chaude instantanée, ou alimenter un boiler pour une plus grande réserve d’eau chaude. Elle prendra facilement place dans la cuisine, la salle de bains, un placard ou un local technique. Généralement peu coûteuse, elle existe en version à très haut rendement et doit être changée au bout de 10 à 15 ans.

Dans une grande maison, si nous n’avons pas le gaz de ville on préférera une chaudière au sol au mazout, qu’on installera dans le garage, une cave, une buanderie ou une annexe. Impliquant un investissement de départ plus important, son rendement élevé diminue ses coûts à l’usage, d’autant qu’elle fonctionne parfaitement pendant 15 à 20 ans.

Une chaudière moderne consomme jusqu’à 30% d’énergie en moins qu’une chaudière vétuste !
Si vous la choisissez à condensation, vous gagnez encore 10% !

LES CHAUDIÈRES AU GAZ

Les chaudières au gaz naturel sont soit murales (50 kg, H80 x L60 x P40 cm), soit au sol (150 kg, H150 x L65 x P80 cm, avec un ballon d’eau chaude sanitaire ou une production d’eau chaude instantanée) et peuvent être transformées pour fonctionner au GPL.

Elles intègrent un tableau de commande avec : système d’allumage, contrôle de pression, réglage de température, ainsi qu’un sélecteur hiver/été (si la chaudière produit aussi de l’ECS*).

Les modèles « à ventouse » (chaudière au sol) sont étanches et n’ont pas besoin d’un raccordement au conduit de fumée : les gaz de combustion produits traversent directement le toit ou un mur extérieur via un conduit double (prise d’air extérieure + retour pour l’évacuation des gaz). Aucun risque, donc, de rejet vers l’intérieur du logement.

 

En fonction de vos besoins, des plus simples aux plus évolués, Areltherme vous conseille le type de chaudière murale au gaz adéquat :

  • chauffage seul
  • chauffage et ECS « instantanée » (produit simple et compact à petit prix, idéal pour remplacement une chaudière ancienne en appartement ou petite maison)
  • chaudière et ECS « micro-accumulée » (pour une eau chaude immédiate)
  • chaudière et ECS « accumulée intégrée » (fourniture simultanée d’eau chaude pour plusieurs salles de bain)
  • chaudière et ECS « accumulée séparée » (besoins intensifs / configurations d’installation spécifiques)
  • chaudière à condensation : Ces chaudières, fonctionnant sur le principe de la basse température, récupèrent la chaleur contenue dans la vapeur d’eau issue de la combustion. Elles sont les plus efficaces tant en termes d’écologie que d’économies, leur rendement pouvant atteindre 100% pour certaines. Particulièrement adaptées aux planchers chauffants et aux radiateurs à chaleur douce, leur puissance varie entre 8 et 65 kWh.

Les modèles de chaudières au gaz au sol sont soit conçus pour le chauffage seul (avec évidemment évolution vers la production d’eau chaude sanitaire), soit pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire « accumulée intégrée ». Les chaudières murales à gaz ne sont ni en fonte ni en acier : ce sont des alliages.

LES CHAUDIÈRES AU MAZOUT

Désormais plus écologique et économique, une chaudière au fuel fournit des rendements élevés. Elle peut être soit à corps de chauffe en acier, soit à corps de chauffe en fonte. Cette deuxième option est généralement plus chère, mais dure plus longtemps.
Son brûleur peut être intégré (plus silencieux) ou externe (peut à terme être remplacé par un brûleur à gaz).

Utilisée pour le chauffage seul ou avec la production d’eau chaude sanitaire, la gamme de chaudières au fuel est sensiblement comparable à celle des chaudières au gaz.

TOUJOURS UN MAGASIN OUVERT PENDANT L'ÉTÉ

Areltherme à Virton sera fermé du 16 juillet au 1 août inclus
et Areltherme à Arlon du 30 juillet au 15 août inclus.
De cette façon, nous assurons la continuité de notre service de commandes et livraisons (de produits de stock) sur tous vos chantiers pendant tout l’été.